Et si c’était un des vôtres qui officiait?

Vous l’avez toujours su! Depuis le jour où votre projet de mariage s’est concrétisé (par une jolie demande…), ce sont vos deux meilleurs amis qui vont vous unir. Un peu comme Joey dans la série Friends.

Vis_OneDayStudio_1240

Tamara et Vincent, Pierre, leur officiant d’un jour

Sauf que si vous avez en eux une confiance débordante quant à ce qu’ils vont faire le jour J, vous ne vous voyez pas écrire vous-même toute votre cérémonie. Et vous le savez, ils ne le feront pas non plus. Alors, pourquoi ne pas demander à un officiant professionnel (Just the way you are – Cérémonies laïques) de le faire pour vous? Cela fait partie des services que je vous propose et j’ai eu la chance de pouvoir le faire deux fois durant ma saison 2017. J’aimerais donc revenir un peu sur ces deux belles expériences.

Tamara et Vincent

Tamara et Vincent, officiée par Pierre

Deux préparations très différentes. Parce que pour l’une, c’était un ami du couple, acteur de métier, qui avait relevé ce défi; alors que pour l’autre, c’était le frère et la sœur des mariés qui se sont retrouvés derrière le pupitre. Dans les deux cas, c’est avec le couple que j’ai préparé la cérémonie. Exactement de la même manière que si j’avais pu être là le jour J. Mais en plus, j’ai pris du temps avec leurs « maîtres de cérémonie d’un jour » pour leur expliquer le texte, les gestes, les rassurer, les conseiller… La partie la plus délicate reste l’explication des rituels, parce que si cela coule de source pour moi, il est essentiel qu’ils les comprennent au mieux, sinon, ils perdent de leur signification.

image2

Virginie et Heathcliff, officiée par Coraline et Hindely

Ensuite, il faut s’assurer que tout sera en place au niveau musical… Alors si pour l’un, c’était un groupe, pour l’autre, c’était une bande-son. Du coup, la musique enregistrée, c’est délicat… Parce qu’il faut la lancer au bon moment, savoir baisser le son si besoin, se caler sur le rythme de la cérémonie. Ainsi, mon travail consiste aussi à faire le lien avec le DJ, même si je ne suis pas là durant la cérémonie.

Et puis, et puis arrive le jour tant attendu… Gros moment de stress pour moi, même à distance… Parce que je me dis toujours que j’aurais pu expliquer mieux, détailler plus, donner encore un truc ou deux… Et puis je lâche prise, parce que c’est votre heure et que je n’ai pas eu cet appel catastrophé que je redoutais tant… Ma plus belle récompense: vos retours… Et là, mes deux couples étaient ravis… Alors je leur souhaite à nouveau tout le bonheur du monde!!! Et j’ai hâte de revivre ça cette année…

Vis One Day Studio

Rituel des mains liées

A très vite!

Publicités

Charlotte & Thomas, sous le soleil de la Martinique

J’ai adoré préparer cette cérémonie. Il y a eu des changements, des hésitations. Il y a eu des fous-rires et des moments de solitude face à mon écran. Mais au final, nous avons vécu ce mercredi (oui on peut faire une cérémonie laïque un mercredi et c’est juste génial!) une cérémonie pleine d’humour, avec des jolis moments d’émotions et un échange de voeux qui restera comme une des images les plus douces de 2017 pour moi.

Il faisait beau, il faisait chaud ce jour-là… Et moi, je m’apprêtais à parler d’un couple qui s’est rencontré aux Antilles, un joli clin d’oeil. Nous étions sur les bords du Léman, au Domaine de l’Hermancia, Charlotte et Thomas ayant choisi de réunir tous leurs proches pour une grande fête sur une semaine, la cérémonie laïque étant le point culminant. Dès mon arrivée, alors que mes amoureux étaient devant l’officier d’Etat Civil, il régnait cette ambiance si particulière que l’on trouve que dans les îles… Je me suis installée… Ils se sont faits attendre. Et finalement, ils sont arrivés en bateau, oui Madame! Quelle chance…

23/08/2017, Domaine de l'Hermancia

Une arrivée sur Coldplay et j’ai raconté… Leur histoire secrète sur une toute petite île… Ou comment ils ont fait semblant alors que tout le monde savait… Et des fous-rires à n’en plus finir… Puis ils sont sont dit « oui », liés l’un à l’autre: leurs deux voix pour dire combien ils s’aiment… Et enfin, nous avons trinqué, avec un planteur, on a vécu en Martinique ou on y a pas vécu, en faisant un rituel du cocktail partagé avec tout les invités pour conclure la cérémonie.

Charlotte et Thomas

Rituel du cocktail

Merci à vous deux pour votre confiance. J’ai ri aussi bien en écrivant le texte de votre cérémonie qu’en l’officiant… Soyez heureux!!!

Célébrante du cycle de la vie

Charlotte et Thomas - photo Thierry Laforets (14)

Crédit photo: Thierry Laforets

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux le savent, j’ai entamé une nouvelle formation. J’avais besoin de reprendre les fondamentaux, de corriger les mauvaises habitudes qui auraient pu s’installer en presque 25 cérémonies déjà officiées. J’avais aussi besoin d’approfondir ma réflexion sur l’accompagnement que je fais avec mes couples, sur ce que je leur apporte pour construire leur cérémonie. Et puis, il y a dans les cérémonies laïques d’engagement ou de mariage, un côté spirituel ancré à la cérémonie elle-même qu’il me fallait considérer davantage, creuser les aspects symboliques, faire de ce moment un passage de vos vies car c’en est un!

 

Du coup, j’ai pris le temps de chercher la formation qui me correspondait le plus; celle qui me permettrait à la fois de vous offrir de splendides cérémonies laïques pour vos jolis jours, mais celle qui me permettrai également d’aller explorer un pan qui sommeille en moi depuis un moment: pouvoir vous offrir mes services lors des funérailles. Et de fil en aiguille, de discussions en recherches sur le net, je suis tombée sur la formation proposée par la Celebrant Institut (leur site). Elle est basée aux Etats-Unis, donc c’est en anglais. Mais très vite, j’ai découvert qu’il était possible de suivre cette formation en France via leur site français (par ici). J’ai donc fait la rencontre de Solange grâce à la magie de l’informatique et à l’automne qui vient de s’écouler, j’ai débuté, non pas une nouvelle école, je dirais plutôt un nouveau chemin dans ma vie d’officiante, mais dans ma vie tout court je crois…

 

Pour le moment, j’ai repris les fondamentaux. Et c’était top! J’ai appris plein de choses, remis le doigt sur des détails que j’avais oublié, corrigé aussi quelques façons de faire. Et commencer à entre-apercevoir ce qui a dirigé mon choix: la réflexion derrière mon travail, le spirituel, le sacré présent dans les cérémonies, le passage aussi que je ressentais. Oh bien entendu, j’ai encore plein de choses à découvrir et mettre en place, mais ce début était essentiel et m’ouvre de nouvelles perspectives.

 

Mais les hasards du calendrier et les envies de toutes ont mené nos pas vers la spécialisation pour les funérailles pour commencer. Je m’y mets dès la fin du mois de janvier. Je sais déjà que ça ne va pas être de tout repos… Pas tant à cause du travail à effectuer, mais parce que cela risque de remuer un peu ma petite personne… Mais je suis prête… Prête à vous accompagner aussi dans ces moments difficiles, prête à me lancer dans une nouvelle aventure… Et surtout, je sais enfin vraiment où je vais: je vais devenir célébrante du cycle de la vie. Pour qu’à chacune des étapes de votre vies où vous en sentirez le besoin, je puisse être à vos côtés pour mettre en mots votre histoire, votre moment de vie…

Cela fera-t-il de moi une officiante de cérémonie moins disponible pour vos mariages? Non, au contraire… Je serai encore plus en phase avec vous, inscrivant encore mieux votre union dans votre histoire. J’appréhenderai avec plus de sérénité chacune des nouvelles rencontres que je fais. Et je saurai encore mieux vous guider pour faire de cette étape de votre vie un moment unique et magique… J’ai hâte de mettre déjà ce que j’ai appris en pratique cette année. J’ai hâte de me lancer…

Pourquoi j’aime les mariages d’hiver

Vous le savez peut-être sans doute, j’aime les mariages d’hiver. Et du coup, je me suis dit qu’il était temps que je vous explique pourquoi…

18 01 05 (2)

Photo personnelle

La première raison tient au lieu où j’habite. Je suis en Haute-Savoie, et qui dit Haute-Savoie dit montagnes. Alors oui, un mariage à la montagne en été, c’est beau. J’aurai l’occasion d’y revenir, surtout quand, comme moi, on a le Mont-Blanc à une petite heure de voiture de sa maison. Mais la montagne en hiver, ça a quelque chose de magique, vous ne trouvez pas? La neige, le froid qui donne envie de cocooning, une espèce de douceur et de sérénité rien qu’à admirer le paysage…

Et du coup, cela me mène donc directement à la seconde raison qui me fait aimer les mariages d’hiver: la neige. Imaginez: vous êtes sur la terrasse d’un beau chalet. Derrière vous, les sommets, couverts d’un épais manteau blanc. Vos convives, bien emmitouflés dans de jolis plaids. Et vous, parés de vos plus beaux atours, au chaud aussi dans ces mêmes plaids, prêts à vous dire oui avec pour témoins vos proches et la beauté du paysage. Cette neige, qui adoucit, cette neige qui dessine un paysage immaculé et qui donnera à votre cérémonie laïque un petit air de conte de fée.

cérémonie hiver 01

Alors oui, bien sûr, qui dit neige dit froid, et dit aussi risque de devoir faire la cérémonie dedans à cause du mauvais temps. Qu’à cela ne tienne. D’abord, s’il neige, cela donner une ambiance feutrée et magique à votre joli jour. Et puis ce sera l’occasion de vous faire plaisir avec une cérémonie au coin du feu. La lumière de l’âtre en fond, des bougies un peu partout pour tamiser, les tons chauds du bois du chalet. On joue sur le blanc, sur la fausse fourrure, on fait un clin d’œil aux conditions atmosphériques en mettant des flocons dans la décoration. On prévoit du vin chaud et du chocolat chaud en plus des autres boissons pour le vin d’honneur et le jour est joué.

Et puis, cela pourrait vous donner des envies de faire des choses qui sortent un peu de l’ordinaire… Vous vous voyez arriver sur le lieu de votre cérémonie à ski? Ou en chiens de traîneau? Et votre rituel, il pourrait prendre une tournure tout à fait inattendue aussi: profitez de la neige pour faire quelque chose d’éphémère (on ose l’ange dans la neige à deux et on se fait des souvenirs géniaux) ou utilisez des skis en bois comme arbre à vœux. Et puis, si vraiment vous avez envie de surprendre vos invités, rien ne vous empêche de proposer une fondue au champagne en menu…

Alors, une cérémonie laïque à la montagne en hiver, qui tente?

Sarah & Johan

IMG_6682

Photo personnelle

Fin août 2016, je reçois un téléphone de mon ami et collègue Stéphane, DJ chez Animusik (son site). Il a un couple qui cherche une officiante. Quelques jours après, me voila dans leur jardin. Ce rendez-vous restera comme un des plus marquant que j’aie vécu jusque-là. Est-ce que c’est parce que le feeling entre nous est instantané? Est-ce parce qu’ils me laissent tous les deux entrer dans leur vie sans se poser de questions?

Ce que je sais, c’est que je monte dans ma voiture en croisant les doigts pour qu’ils me disent « oui ». Attente de très courte durée: je roule 2mn et au giratoire, leur voiture s’arrête, les quatre clignotants en marche, et voilà que Johan court me rejoindre, tape à ma vitre et me dit: « C’est toi qu’on veut! ». Danse de la joie suivie d’un torrent de larmes. Ils me touchent direct ceux deux-là.
Nous passons les mois qui suivent à créer leur cérémonie. Des répétitions en douce avec la maman de Sarah et sa grande fille qui souhaitent chanter toutes les deux. Des messes basses avec les témoins, la maman de Johan pour mettre en place les interventions. Et comme si ça ne suffisait pas, j’enrôle mon mari comme guitariste et je décide de chanter pour l’entrée du marié. Il rêve d’entendre la chanson « Hallelujah », ce sera chose faite!

Et ce dernier samedi de juin, c’est le grand jour. Il fait une chaleur écrasante et sous leur chapiteau, si nous sommes à l’abri des rayons de l’astre solaire, l’air a de la peine à circuler. Qu’à cela ne tienne… Des éventails en nombre, des bouteilles d’eau bien fraîches et nous voilà parés. J’ai hâte! Mais je suis plus stressée que d’habitude. Parce que je chante… et parce qu’une intervention surprise vient de m’être annoncée.

 

Et puis, enfin, ils sont là. Ils sont beaux, rayonnants et émus. Et la cérémonie débute. Je tremble un peu… L’émotion qui nous entoure tous est palpable et pourtant elle nous transporte. Je vois des sourires, des yeux qui brillent… Les notes de musiques, les douces voix des chanteuses du jour, les textes empreints de sincérité, d’amour, et une histoire que je raconte en ayant moi aussi de la peine à cacher mes larmes…

DSC00687

Chère Sarah, cher Johan, votre histoire est magnifique! Vous êtes beaux, vous êtes amoureux et cela saute aux yeux. Vous êtes en train d’écrire une merveilleuse histoire à deux, je vous souhaite des pages et des pages à n’en plus finir et de l’amour puissance mille!

Merci…

De l’importance du rituel collectif

Lors d’une cérémonie laïque d’engagement, d’union, bref, de mariage, il y a un moment essentiel: l’échange des alliances, LE rituel du mariage par excellence…

Mais en fait, le rituel, c’est avant tout votre cérémonie… Parce que grâce à elle, à tout ce que nous avons construit ensemble, à l’histoire que je vais raconter, vous commencerez la célébration comme deux êtres amoureux et vous la terminerez comme couple marié…

IMG_6974

Crédit: Vis One day Studio

Sauf que du coup, il est possible de faire des gestes symboliques durant la cérémonie pour renforcer encore ce moment. Comme je l’ai dit à l’instant, celui que tout le monde connaît (et que tout le monde attend), c’est l’échange des alliances. Pourtant, souvent, les couples choisissent d’en faire d’autres: des rituels qui parlent d’eux, de leur amour, de leur histoire, qui mettent en valeur leurs personnalités, leur couple, leur union. Et parfois, ils choisissent de faire un rituel collectif.

Kezaco? C’est une rituel qui permet de faire participer tous vos invités. Alors, bien entendu, il y a l’aspect convivial, mais c’est important car, en fait, vos convives, sont tous les témoins de votre engagement l’un envers l’autre… Et les faire intervenir tous durant la cérémonie, c’est leur montrer leur importance, c’est souligner encore plus votre choix. Et je dois vous avouer que je les aime bien moi les rituels collectifs! Parce que c’est chaleureux, et parce que ça renforce la magie de votre cérémonie!

Bien entendu, il en existe plein. Je ne vais donc pas faire la liste de tous. Je vais juste vous donner quelques exemples de ceux que j’affectionne particulièrement. Et croiser les doigts pour que mes petits couples 2018 en choisissent quelques-uns…

  • L’arbre à vœux: c’est un rituel très courant. L’idée est que vos convives écrivent un souhait, un vœu pour vous sur un support que vous aurez choisi (ruban, galet, petit carton, origami). Puis ils viennent les uns après les autres attacher, déposer leur petit mot doux sur votre arbre. Bien sûr, il peut s’agir d’un arbre pour de vrai, mais cela peut être un vase (pour y mettre les galets), d’une boîte (que vous fermerez et ouvrirez dans quelques années), un dessin sur lequel les souhaits seront collés…
  • L’arbre à empreintes: pour ce rituel-là, il vous faut un support type toile de peintre. Dessus, vous faites dessiner (ou vous dessinez) votre arbre (ou tout autre dessin qui vous parle). Vos convives vont venir compléter ce dessin avec… leurs empreintes, ce petit morceau d’eux qui les rend tous uniques, qu’ils déposeront grâce à de l’encre coloré. J’adore la symbolique de ce rituel! Et le rendu est toujours très beau.

IMG_1989

  • Le cocktail: j’ai eu l’occasion de réaliser ce rituel de deux manières différentes cette année et j’ai adoré! Parce que c’est un rituel très convivial, parce qu’il détend l’atmosphère et parce que vous pouvez le personnaliser à souhaits. A vous de créer un cocktail avec 4-5 ingrédients. Chacun des composants représente une facette de votre couple, un détail de votre personnalité. Et une fois mélangés, ces ingrédients créent votre amour, votre histoire. Bien sûr, vous n’allez pas faire le mélange pour tout le monde pendant la cérémonie, vous fabriquez juste le vôtre, celui de vos convives est fait avant. Là où ça devient rigolo, c’est la manière dont vous allez inviter vos amis à trinquer avec vous: on peut à fait imaginer que le traiteur ou vos témoins servent les gens pendant que vous préparez votre boisson d’amour. Mais on peut aussi faire une autre variante: les gens viennent chercher leur verre et vont vous féliciter à la toute fin de la cérémonie. Ceci dit, la version que je préfère est sans nulle doute celle des mignonettes cachées sous la chaises des invités. Parce que la chasse aux petites fioles est déjà amusante en soi et que les gens apprécient d’avoir ce petit geste de votre part…
  • Enfin, je vais vous parler d’un rituel que je rêve de faire: la pelote. Imaginez vos invités qui se lancent des pelotes de laine entre eux… Et qui tissent ainsi des liens entre eux, avec vous. Et qui rigolent. Une fois que tout le monde est lié, vous pouvez passer sous les liens ainsi tissés, renforçant encore plus votre amour et l’affection que vous avez avec vos convives. Leur donnant un rôle essentiel puisqu’ils tiennent tous ces liens merveilleux entre leurs doigts… Et s’ils ont très bien travaillé (et que vous avez un petit côté « tête brûlée ») pourquoi ne pas tenter de vos asseoir sur cette toile créée par vos proches?

Alors, le rituel collectif, ça vous dit? Qui tente le pari?

D & L, de l’amour puissance mille!

17 05 27 Deborah et Luan (3)

Photo personnelle

Samedi 27 mai 2017. Un soleil éclatant brille, il fait chaud! On se croirait en plein mois de juillet. Dans le jardin de l’Hôtel l’Ermitage à Evian-les-Bains, tous les yeux des invités sont tournés vers le bout de l’allée centrale. Une fillette arrive, jetant des pétales de rose sur son passage. Et elle arrive… Resplendissante dans sa robe blanche, souriante, radieuse… Elle vit le plus beau jour de sa vie.

L est debout à mes côtés. Ému, troublé, D la rejoint enfin au bout du tapis blanc. Des étoiles brillent dans ses yeux, et tant d’amour…

IMG_5275

Crédit photo: David Carrard

Ils sont beaux. Une histoire touchante, empreinte de pudeur et d’un mélange culturel qui leur a donné des valeurs profondes, essentielles, devenues les bases d’une histoire d’amour magique. Les mots de leurs témoins les font rire, pleurer. Mais ils illustrent avec humour et justesse la force de leurs sentiments.

Puis vient l’échange des vœux, les yeux dans les yeux, enveloppés d’un cocon. Ils se disent qu’ils s’aiment. Et autour d’eux, le monde semble s’être arrêté. Un petit jeu de doigts, pour ritualiser l’échange de leurs alliances et les voilà unis pour la vie.

Un pur instant de bonheur… être votre officiante a été un privilège. Soyez heureux…