Archive | septembre 2016

La cérémonie de Ruoxi et Guillaume

Mi-juillet, je suis en vacances en famille sur les côtes bretonnes. Nous revenons d’une excursion aux Iles des Glénans et je reçois un coup de téléphone. Ruoxi et Guillaume vont s’unir le 31 juillet. Leur officiante vient de les laisser tomber à 10 jours du jour J. Et voilà comment je suis devenue leur maître de cérémonie…

C’était dimanche 31 juillet 2016 à l’Hôtel des Trésoms d’Annecy. Contre toute attente, nous avons pu faire la cérémonie  dehors avec une vue imprenable sur le lac (oui, je sais, je joue à me faire peur question météo, que voulez-vous…). Et dans ce cadre splendide, Ruoxi et Guillaume se sont dit « oui »… Un mélange de Chine et de Québec, des émotions en veux-tu en voilà, deux rituels inspirés de la tradition chinoise, des musiques de cérémonie pleine de sens et un nouveau moment magique…

IMG_2517

Crédit photo: image personnelle

Ruoxi est chinoise, Guillaume est canadien, ils vivent à Genève et se sont rencontrés à Cuba. Leur cérémonie d’engagement était donc placée sous le signe de la multiculturalité, des voyages, des traditions de leurs pays et surtout, de l’amour.

Ils sont entrés l’un après l’autre… Lui dans son costume à la Frank Sinatra, elle dans sa belle robe… Après une brève introduction, ce sont leurs deux témoins, Julie et Vanessa, qui nous ont parlé d’eux. De leur rencontre dans un bus à Cuba, de leur amour, de leur histoire, de leur avenir… Des sourires, des yeux qui brillent… Rien de tel que les mots des amis proches, non?

Ruoxi et Guillaume ont ensuite échangé leur vœux. Un très bel instant, ponctué des rires de l’assistance car mon petit marié n’arrivait pas à se relire… Est-ce parce que ses vœux étaient griffonnés sur un coin de papier ou est-ce l’émotion? Allez savoir… C’est moi ensuite qui ai pris la parole… Dur dur de trouver les mots justes quand on ne connaît son couple que depuis une dizaine de jours. Et encore plus difficile de le faire juste après leurs vœux… Mais Ruoxi et Guillaume m’ont parlé du mariage et de ce qu’il représente pour eux avec des mots tellement beaux que finalement, il n’a pas été si compliqué de trouver l’inspiration.

Puis est venu le moment des consentements et de l’échange de leurs alliances. C’est Astro, leur chien, qui les a apporté. Deux petites questions de mon côté, un « oui » émouvant de part et d’autre et un (non, deux ou trois je crois bien) bisou… Vive les mariés!

Ensuite, nous avons procédé à deux rituels… J’avoue, j’ai particulièrement aimé ce moment. Parce que j’ai découvert deux rituels traditionnels chinois, parce que malgré mon couac de tire-bouchon, ils se sont merveilleusement déroulés et surtout parce qu’ils ont permis un vrai moment magique… Ruoxi et Guillaume ont d’abord effectué quatre révérences: une pour le Ciel et la Terre, une pour la famille de Ruoxi, une pour la famille de Guillaume et une entre eux. La distance ne rend pas toujours la présence des familles des mariés évidente, mais je sais à quel point cet instant a plu et touché tous les invités. Une fois les révérences terminées, Ruoxi et Guillaume ont partagé un verre d’alcool de riz qu’ils ont avalé d’un trait bras croisés… Et je dois vous avouer un truc… Les verres que nous avions étaient grands, je les donc remplis assez généreusement en pensant aux photos… Et bien, ils ont tout bu, tous le deux, et sans tousser!

Nous avons, pour terminer, pris un petit moment pour signer un certificat d’engagement symbolique. Les témoins, les mariés puis moi. Bien sûr, il n’a de valeur qu’aux yeux de mes petits mariés, mais c’est une très beau symbole. J’ai conclu puis Ruoxi et Guillaume ont remonté l’allée centrale couverte de pétales de rose blancs avant de filer au volant de leur Porsche faire quelques photos de couple.

 

A nouveau, j’ai vécu un moment incroyable… C’était beau, c’était émouvant, c’était mon travail… Et je l’adore! Mon seul regret: ne pas avoir pu mieux connaître mes petits mariés faute de temps… Mais je suis très fière d’avoir relevé ce défi. Et vous savez quoi, je suis même prête à recommencer s’il le fallait…

 

PS. Un grand merci à Monique Marchand-Arvier (Son site) pour les superbes photos… Et merci de les avoir mises à ma disposition…

Publicités