Archive | novembre 2017

De l’importance du rituel collectif

Lors d’une cérémonie laïque d’engagement, d’union, bref, de mariage, il y a un moment essentiel: l’échange des alliances, LE rituel du mariage par excellence…

Mais en fait, le rituel, c’est avant tout votre cérémonie… Parce que grâce à elle, à tout ce que nous avons construit ensemble, à l’histoire que je vais raconter, vous commencerez la célébration comme deux êtres amoureux et vous la terminerez comme couple marié…

IMG_6974

Crédit: Vis One day Studio

Sauf que du coup, il est possible de faire des gestes symboliques durant la cérémonie pour renforcer encore ce moment. Comme je l’ai dit à l’instant, celui que tout le monde connaît (et que tout le monde attend), c’est l’échange des alliances. Pourtant, souvent, les couples choisissent d’en faire d’autres: des rituels qui parlent d’eux, de leur amour, de leur histoire, qui mettent en valeur leurs personnalités, leur couple, leur union. Et parfois, ils choisissent de faire un rituel collectif.

Kezaco? C’est une rituel qui permet de faire participer tous vos invités. Alors, bien entendu, il y a l’aspect convivial, mais c’est important car, en fait, vos convives, sont tous les témoins de votre engagement l’un envers l’autre… Et les faire intervenir tous durant la cérémonie, c’est leur montrer leur importance, c’est souligner encore plus votre choix. Et je dois vous avouer que je les aime bien moi les rituels collectifs! Parce que c’est chaleureux, et parce que ça renforce la magie de votre cérémonie!

Bien entendu, il en existe plein. Je ne vais donc pas faire la liste de tous. Je vais juste vous donner quelques exemples de ceux que j’affectionne particulièrement. Et croiser les doigts pour que mes petits couples 2018 en choisissent quelques-uns…

  • L’arbre à vœux: c’est un rituel très courant. L’idée est que vos convives écrivent un souhait, un vœu pour vous sur un support que vous aurez choisi (ruban, galet, petit carton, origami). Puis ils viennent les uns après les autres attacher, déposer leur petit mot doux sur votre arbre. Bien sûr, il peut s’agir d’un arbre pour de vrai, mais cela peut être un vase (pour y mettre les galets), d’une boîte (que vous fermerez et ouvrirez dans quelques années), un dessin sur lequel les souhaits seront collés…
  • L’arbre à empreintes: pour ce rituel-là, il vous faut un support type toile de peintre. Dessus, vous faites dessiner (ou vous dessinez) votre arbre (ou tout autre dessin qui vous parle). Vos convives vont venir compléter ce dessin avec… leurs empreintes, ce petit morceau d’eux qui les rend tous uniques, qu’ils déposeront grâce à de l’encre coloré. J’adore la symbolique de ce rituel! Et le rendu est toujours très beau.

IMG_1989

  • Le cocktail: j’ai eu l’occasion de réaliser ce rituel de deux manières différentes cette année et j’ai adoré! Parce que c’est un rituel très convivial, parce qu’il détend l’atmosphère et parce que vous pouvez le personnaliser à souhaits. A vous de créer un cocktail avec 4-5 ingrédients. Chacun des composants représente une facette de votre couple, un détail de votre personnalité. Et une fois mélangés, ces ingrédients créent votre amour, votre histoire. Bien sûr, vous n’allez pas faire le mélange pour tout le monde pendant la cérémonie, vous fabriquez juste le vôtre, celui de vos convives est fait avant. Là où ça devient rigolo, c’est la manière dont vous allez inviter vos amis à trinquer avec vous: on peut à fait imaginer que le traiteur ou vos témoins servent les gens pendant que vous préparez votre boisson d’amour. Mais on peut aussi faire une autre variante: les gens viennent chercher leur verre et vont vous féliciter à la toute fin de la cérémonie. Ceci dit, la version que je préfère est sans nulle doute celle des mignonettes cachées sous la chaises des invités. Parce que la chasse aux petites fioles est déjà amusante en soi et que les gens apprécient d’avoir ce petit geste de votre part…
  • Enfin, je vais vous parler d’un rituel que je rêve de faire: la pelote. Imaginez vos invités qui se lancent des pelotes de laine entre eux… Et qui tissent ainsi des liens entre eux, avec vous. Et qui rigolent. Une fois que tout le monde est lié, vous pouvez passer sous les liens ainsi tissés, renforçant encore plus votre amour et l’affection que vous avez avec vos convives. Leur donnant un rôle essentiel puisqu’ils tiennent tous ces liens merveilleux entre leurs doigts… Et s’ils ont très bien travaillé (et que vous avez un petit côté « tête brûlée ») pourquoi ne pas tenter de vos asseoir sur cette toile créée par vos proches?

Alors, le rituel collectif, ça vous dit? Qui tente le pari?

Publicités

D & L, de l’amour puissance mille!

17 05 27 Deborah et Luan (3)

Photo personnelle

Samedi 27 mai 2017. Un soleil éclatant brille, il fait chaud! On se croirait en plein mois de juillet. Dans le jardin de l’Hôtel l’Ermitage à Evian-les-Bains, tous les yeux des invités sont tournés vers le bout de l’allée centrale. Une fillette arrive, jetant des pétales de rose sur son passage. Et elle arrive… Resplendissante dans sa robe blanche, souriante, radieuse… Elle vit le plus beau jour de sa vie.

L est debout à mes côtés. Ému, troublé, D la rejoint enfin au bout du tapis blanc. Des étoiles brillent dans ses yeux, et tant d’amour…

IMG_5275

Crédit photo: David Carrard

Ils sont beaux. Une histoire touchante, empreinte de pudeur et d’un mélange culturel qui leur a donné des valeurs profondes, essentielles, devenues les bases d’une histoire d’amour magique. Les mots de leurs témoins les font rire, pleurer. Mais ils illustrent avec humour et justesse la force de leurs sentiments.

Puis vient l’échange des vœux, les yeux dans les yeux, enveloppés d’un cocon. Ils se disent qu’ils s’aiment. Et autour d’eux, le monde semble s’être arrêté. Un petit jeu de doigts, pour ritualiser l’échange de leurs alliances et les voilà unis pour la vie.

Un pur instant de bonheur… être votre officiante a été un privilège. Soyez heureux…

Mon travail a un prix…

image2

Crédit photo: V & H

Il y a beaucoup d’articles concernant les tarifs des officiants. Peut-être autant qu’il y a de différences entre les prix pratiqués au sein de ma profession. Le truc, c’est que lorsque l’on est officiant professionnel, formé ou comme moi en formation continue, et que l’on voit des gens qui pratiquent des tarifs moitié moins cher, c’est un peu agaçant.

Parce que choisir son officiant, cela devrait être un choix du cœur et pas celui du porte-monnaie. Parce que le risque avec les officiants moins onéreux, c’est d’être déçu. Je sais bien qu’un mariage, c’est un budget conséquent, mais c’est de VOTRE cérémonie dont je parle, un moment essentiel de votre joli jour…

Je vais essayer de ne pas faire une liste trop exhaustive de ce qui justifie mon prix, mais je vais vous donner au moins les grandes lignes. Pour que vous compreniez, simplement…

Pour commencer, je me suis formée pour devenir officiante professionnelle. Je suis allée jusqu’à Aix-en-Provence pour apprendre mon nouveau métier auprès de formateurs qui sont parmi les premiers à avoir fait des cérémonies laïques en France. Et en ce moment, parce que je pense que c’est essentiel, je suis à nouveau en formation. Une formation sur 9 mois pour approfondir ma connaissance des rituels, ma manière de vous guider, l’aide que je vous propose. 9 mois pour faire de moi une meilleure version de moi-même!

Ensuite, la préparation de votre cérémonie de notre première rencontre jusqu’au jour J me demande entre 35 et 40 heures de travail… Il y a bien entendu nos rencontres, l’écriture de votre cérémonie et mon travail lors de votre joli jour. Mais il y a aussi le temps passé avec vos proches au téléphone ou par mail pour apprendre à mieux vous connaître, la préparation des rituels que vous avez choisi, l’appropriation de ces derniers pour qu’ils soient vôtre et que tout roule durant la cérémonie. Le temps consacré à vos intervenants, de la prise de contact à l’aboutissement de leur texte en passant par les conseils et diverses relectures. Bref toutes ces petites actions qui mises bout à bout font que les heures s’additionnent.

Il y a aussi les frais en tout genre: téléphones, essence, encre, papier, le fait que j’habite en zone frontalière.  Sans compter le fameux RSI qui prélève presque 25% de chacune de mes cérémonies.

Et donc, tout ceci mis bout à bout explique en grande partie pourquoi je demande ce tarif-là. Et tant que votre officiante, la cérémonie repose sur mes épaules, donc je n’ai pas le droit à l’erreur…

J’espère que cela vous aide à y voir plus clair. Et à mieux comprendre où va votre argent. Et pour en savoir plus sur ce que je propose, allez faire un petit tour sur mon site: www.jtwya.fr

IMG_8184

Photo personnelle