Archives

Sarah & Johan

IMG_6682

Photo personnelle

Fin août 2016, je reçois un téléphone de mon ami et collègue Stéphane, DJ chez Animusik (son site). Il a un couple qui cherche une officiante. Quelques jours après, me voila dans leur jardin. Ce rendez-vous restera comme un des plus marquant que j’aie vécu jusque-là. Est-ce que c’est parce que le feeling entre nous est instantané? Est-ce parce qu’ils me laissent tous les deux entrer dans leur vie sans se poser de questions?

Ce que je sais, c’est que je monte dans ma voiture en croisant les doigts pour qu’ils me disent « oui ». Attente de très courte durée: je roule 2mn et au giratoire, leur voiture s’arrête, les quatre clignotants en marche, et voilà que Johan court me rejoindre, tape à ma vitre et me dit: « C’est toi qu’on veut! ». Danse de la joie suivie d’un torrent de larmes. Ils me touchent direct ceux deux-là.
Nous passons les mois qui suivent à créer leur cérémonie. Des répétitions en douce avec la maman de Sarah et sa grande fille qui souhaitent chanter toutes les deux. Des messes basses avec les témoins, la maman de Johan pour mettre en place les interventions. Et comme si ça ne suffisait pas, j’enrôle mon mari comme guitariste et je décide de chanter pour l’entrée du marié. Il rêve d’entendre la chanson « Hallelujah », ce sera chose faite!

Et ce dernier samedi de juin, c’est le grand jour. Il fait une chaleur écrasante et sous leur chapiteau, si nous sommes à l’abri des rayons de l’astre solaire, l’air a de la peine à circuler. Qu’à cela ne tienne… Des éventails en nombre, des bouteilles d’eau bien fraîches et nous voilà parés. J’ai hâte! Mais je suis plus stressée que d’habitude. Parce que je chante… et parce qu’une intervention surprise vient de m’être annoncée.

 

Et puis, enfin, ils sont là. Ils sont beaux, rayonnants et émus. Et la cérémonie débute. Je tremble un peu… L’émotion qui nous entoure tous est palpable et pourtant elle nous transporte. Je vois des sourires, des yeux qui brillent… Les notes de musiques, les douces voix des chanteuses du jour, les textes empreints de sincérité, d’amour, et une histoire que je raconte en ayant moi aussi de la peine à cacher mes larmes…

DSC00687

Chère Sarah, cher Johan, votre histoire est magnifique! Vous êtes beaux, vous êtes amoureux et cela saute aux yeux. Vous êtes en train d’écrire une merveilleuse histoire à deux, je vous souhaite des pages et des pages à n’en plus finir et de l’amour puissance mille!

Merci…

D & L, de l’amour puissance mille!

17 05 27 Deborah et Luan (3)

Photo personnelle

Samedi 27 mai 2017. Un soleil éclatant brille, il fait chaud! On se croirait en plein mois de juillet. Dans le jardin de l’Hôtel l’Ermitage à Evian-les-Bains, tous les yeux des invités sont tournés vers le bout de l’allée centrale. Une fillette arrive, jetant des pétales de rose sur son passage. Et elle arrive… Resplendissante dans sa robe blanche, souriante, radieuse… Elle vit le plus beau jour de sa vie.

L est debout à mes côtés. Ému, troublé, D la rejoint enfin au bout du tapis blanc. Des étoiles brillent dans ses yeux, et tant d’amour…

IMG_5275

Crédit photo: David Carrard

Ils sont beaux. Une histoire touchante, empreinte de pudeur et d’un mélange culturel qui leur a donné des valeurs profondes, essentielles, devenues les bases d’une histoire d’amour magique. Les mots de leurs témoins les font rire, pleurer. Mais ils illustrent avec humour et justesse la force de leurs sentiments.

Puis vient l’échange des vœux, les yeux dans les yeux, enveloppés d’un cocon. Ils se disent qu’ils s’aiment. Et autour d’eux, le monde semble s’être arrêté. Un petit jeu de doigts, pour ritualiser l’échange de leurs alliances et les voilà unis pour la vie.

Un pur instant de bonheur… être votre officiante a été un privilège. Soyez heureux…

Quand le mois de mai rime avec cérémonies !

picyoo_478

Crédit photo: Lyssia Photos

Quel mois de mai!!! Rien que trois cérémonies… Je vous ai déjà parlé d’E & P. Au tour de Priscilla & Morgan d’être mis à l’honneur.

J’ai fait leur connaissance grâce à une super wedding planner avec laquelle je travaille, Mélanie pour ne pas la nommer. De la simplicité, de la pudeur et une adorable petite puce de presque 2 ans pour me recevoir. Tout de suite, le courant passe bien entre nous. Ils sont très clairs sur ce qu’ils veulent (et ce qu’ils ne veulent pas), et en même temps, ils se laissent guider par moi. Ecrire leur cérémonie a été un réel plaisir. Et quand en plus, les intervenants sont au top (un grand merci au frère du marié qui, bien que n’aimant pas prendre la parole en public, a fait un texte vraiment génial) et que le lieu choisi pour leur cérémonie est à couper le souffle…

17 05 20 - Priscilla et Morgan (8)

Photo personnelle

Jusqu’à la veille de leur grand jour, je stresse un peu… Il pleut, il fait froid… Ce serait bien dommage de ne pas pouvoir profiter de ce cadre exceptionnel. Mais, ma danse du soleil fonctionne et me voilà en train de mettre mon lieu de cérémonie en place sous les rayons de l’astre du jour (même qu’il fait chaud, bye bye les collants…)! Je suis accompagnée à nouveau par le groupe Jul&Rem, j’ai hâte que ça commence.

Enfin, la musique retentit. Les très belles demoiselles d’honneur entrent avec la petite. Morgan arrive avec ses deux frères. Puis c’est au tour de Priscilla d’arriver, au bras de son petit frère. Et nous entrons dans le vif du sujet. Mon adorable couple est détendu et vit sa cérémonie de tout son cœur. On rit (moi aussi, fou-rire sur leur rencontre, dur dur de continuer… ), on pleure.

picyoo_434.jpg

Crédit photo: Lyssia Photos

La cérémonie est vivante, c’est vraiment un moment magique! Un arbre à vœux et une signature de certificat symbolique plus tard, les derniers mots raisonnent… Ma belle mariée a à nouveau les yeux plein de larmes… Mais je sais que ce sont des larmes de bonheur… Parce que ces deux-là, même avec les cheveux tout blancs et des rides au coin des yeux, ils seront amoureux comme au premier jour…

picyoo_481

Crédit photo: Lyssia Photos

Jess & Mick

received_10212982854311755

Ou quand l’Afrique rencontre un biker…

J’ai rencontré Jess et Mick l’été passé. Deux jeunes gens qui venaient de se fiancer, fans de motos et ayant deux chiens adorables, quoique qu’un brin léchouilleurs. Ils me plaisent de suite! J’ai hâte de les connaître davantage, hâte de préparer ce merveilleux moment avec eux.

Leur cérémonie a eu lieu par un bel après-midi de la fin de mois de mars. Un cadre splendide, à la fois élégant et à taille humaine. Il fait même étonnement chaud. Je me dirige sous la chapiteau prévu pour la cérémonie et je découvre la décoration imaginée par mes amoureux. C’est vivant, c’est chaleureux, c’est sobre et ça met le sourire! Les couleurs vives des tissus africains, la beauté des orchidées, j’ai hâte que cela commence.

IMG_5305

Photo personnelle

Je fais un petit coucou à mes mariés qui terminent de se préparer, je me coordonne avec le DJ (qui m’a secondé sur cette cérémonie, le top!), un point avec la personne qui organise le tout sur place et je m’assois sur un bac au soleil pour relire une dernière fois mon texte.

Les derniers invités arrivent enfin. Et la cérémonie commence! Mes mariés ont imaginé une entrée très originale: entre eux, un petit neveu entre en tenant une pancarte sur laquelle il est écrit « Trop tard pour t’enfuir, elle arrive », ce qui fait rire toute l’assemblée. Puis nous attaquons.

IMG_5309

Photo personnelle

Des rires, des larmes… Un petit jeu de doigt, une boîte, des bougies… Le tout au son de Lionel Richie ou encore Ed Sheeran (et un petit peu de Gilbert Montagné pour terminer). Des proches aux discours poignants, des vœux émouvants… Un merveilleux moment où mes mariés ont mis en avant leur amour, leur histoire. J’ai adoré!

J’ai terminé la cérémonie en leur souhaitant plein de bonheur pour l’avenir et des petits eux à n’en plus finir… Qui sait, un premier bébé « JTWYA », j’adorerais moi!

Soyez heureux!!!

 

IMG_5310

Photo personnelle

Fiona et Lyse se sont dit « oui »

img_3595

Crédit photo: photos personnelles

Nous avons eu un bel été indien… Et pourtant, il pleuvait ce samedi 1er octobre. Mais ce n’est pas grave… Les mariées étaient superbes, leurs convives au taquet (et il le fallait, j’avais du travail pour eux), le lieu convivial et chaleureux! Une très belle cérémonie, de celle qu’on a hâte de vivre et qui passe beaucoup trop rapidement.

Mes deux belles mariées sont arrivées, chacune dans une robe époustouflantes, au bras de leur papa. Une entrée au son des violons, avec le murmure de la pluie en toile de fond et des invités ravis!

img_3583

Crédit photo: photo personnelle

Après avoir dit quelques mots sur le début de leur histoire, j’ai laissé la place à la maman de Fiona… Quoi de mieux que les mots d’une mère pour parler de l’histoire d’amour de sa fille… Puis j’ai repris la parole avec un certain stress…. Mes petites mariées adorent Céline Dion et je leur avais préparé une petite surprise: j’ai fait chanté tous leurs invités sur leur chanson favorite de Céline… J’avais peur que cela ne fonctionne pas, les convives ont appris qu’il faudrait donner de la voix en prenant place, l’idée ayant germé dans ma tête seulement deux semaines avant la cérémonie… Mais vous savez quoi? Ça a super bien fonctionné!!! Tout le monde à chanté… Et moi, j’ai mis des étoiles dans les yeux de Lyse et de Fiona…
La suite de la cérémonie a été ponctuée de rires, d’un échange de vœux émouvant et terriblement sincère, de deux jolis rituels, d’un « oui » totalement improvisé et de deux alliances arrivées dans les mains de deux adorables petits gars de 2 ans! Puis mes belles dames sont sorties au son de Pharrell Williams et avec un rayon de soleil!

Quel merveilleux moment! Merci les filles de m’avoir permis de vous accompagner pour créer avec vous cette cérémonie! Je me suis régalée!

Tous mes vœux de bonheur!

img_3608

La cérémonie de Ruoxi et Guillaume

Mi-juillet, je suis en vacances en famille sur les côtes bretonnes. Nous revenons d’une excursion aux Iles des Glénans et je reçois un coup de téléphone. Ruoxi et Guillaume vont s’unir le 31 juillet. Leur officiante vient de les laisser tomber à 10 jours du jour J. Et voilà comment je suis devenue leur maître de cérémonie…

C’était dimanche 31 juillet 2016 à l’Hôtel des Trésoms d’Annecy. Contre toute attente, nous avons pu faire la cérémonie  dehors avec une vue imprenable sur le lac (oui, je sais, je joue à me faire peur question météo, que voulez-vous…). Et dans ce cadre splendide, Ruoxi et Guillaume se sont dit « oui »… Un mélange de Chine et de Québec, des émotions en veux-tu en voilà, deux rituels inspirés de la tradition chinoise, des musiques de cérémonie pleine de sens et un nouveau moment magique…

IMG_2517

Crédit photo: image personnelle

Ruoxi est chinoise, Guillaume est canadien, ils vivent à Genève et se sont rencontrés à Cuba. Leur cérémonie d’engagement était donc placée sous le signe de la multiculturalité, des voyages, des traditions de leurs pays et surtout, de l’amour.

Ils sont entrés l’un après l’autre… Lui dans son costume à la Frank Sinatra, elle dans sa belle robe… Après une brève introduction, ce sont leurs deux témoins, Julie et Vanessa, qui nous ont parlé d’eux. De leur rencontre dans un bus à Cuba, de leur amour, de leur histoire, de leur avenir… Des sourires, des yeux qui brillent… Rien de tel que les mots des amis proches, non?

Ruoxi et Guillaume ont ensuite échangé leur vœux. Un très bel instant, ponctué des rires de l’assistance car mon petit marié n’arrivait pas à se relire… Est-ce parce que ses vœux étaient griffonnés sur un coin de papier ou est-ce l’émotion? Allez savoir… C’est moi ensuite qui ai pris la parole… Dur dur de trouver les mots justes quand on ne connaît son couple que depuis une dizaine de jours. Et encore plus difficile de le faire juste après leurs vœux… Mais Ruoxi et Guillaume m’ont parlé du mariage et de ce qu’il représente pour eux avec des mots tellement beaux que finalement, il n’a pas été si compliqué de trouver l’inspiration.

Puis est venu le moment des consentements et de l’échange de leurs alliances. C’est Astro, leur chien, qui les a apporté. Deux petites questions de mon côté, un « oui » émouvant de part et d’autre et un (non, deux ou trois je crois bien) bisou… Vive les mariés!

Ensuite, nous avons procédé à deux rituels… J’avoue, j’ai particulièrement aimé ce moment. Parce que j’ai découvert deux rituels traditionnels chinois, parce que malgré mon couac de tire-bouchon, ils se sont merveilleusement déroulés et surtout parce qu’ils ont permis un vrai moment magique… Ruoxi et Guillaume ont d’abord effectué quatre révérences: une pour le Ciel et la Terre, une pour la famille de Ruoxi, une pour la famille de Guillaume et une entre eux. La distance ne rend pas toujours la présence des familles des mariés évidente, mais je sais à quel point cet instant a plu et touché tous les invités. Une fois les révérences terminées, Ruoxi et Guillaume ont partagé un verre d’alcool de riz qu’ils ont avalé d’un trait bras croisés… Et je dois vous avouer un truc… Les verres que nous avions étaient grands, je les donc remplis assez généreusement en pensant aux photos… Et bien, ils ont tout bu, tous le deux, et sans tousser!

Nous avons, pour terminer, pris un petit moment pour signer un certificat d’engagement symbolique. Les témoins, les mariés puis moi. Bien sûr, il n’a de valeur qu’aux yeux de mes petits mariés, mais c’est une très beau symbole. J’ai conclu puis Ruoxi et Guillaume ont remonté l’allée centrale couverte de pétales de rose blancs avant de filer au volant de leur Porsche faire quelques photos de couple.

 

A nouveau, j’ai vécu un moment incroyable… C’était beau, c’était émouvant, c’était mon travail… Et je l’adore! Mon seul regret: ne pas avoir pu mieux connaître mes petits mariés faute de temps… Mais je suis très fière d’avoir relevé ce défi. Et vous savez quoi, je suis même prête à recommencer s’il le fallait…

 

PS. Un grand merci à Monique Marchand-Arvier (Son site) pour les superbes photos… Et merci de les avoir mises à ma disposition…

La cérémonie d’Amanda et Paolo

Le 2 juillet 2016, dans un très joli château de la région de Chambéry, le château de Servolex, Amanda et Paolo se sont dit « oui »…

IMG_2086

Crédit photo: image personnelle

Je vous avoue que ça a été un moment tout simplement magique, au-delà de toutes mes espérances… Et pourtant, le soleil avait décidé ce jour-là de jouer aux abonnés absents… Alors, quand je suis arrivée sur place, je ne savais pas du tout si nous ferions la cérémonie dans le jardin vers cette jolie fontaine ou si finalement, nous serions à l’intérieur. Mes petits mariés (oui, c’est comme ça que je les appelle) ont choisi de maintenir la cérémonie dans le jardin. Ils avaient acheté des parapluies pour leurs invités, prévus une tente sous laquelle eux et moi aurions pu nous abriter et ils y ont cru… Et ils ont bien fait!!! Parce que malgré le vent, malgré la fraîcheur, nous avons pu célébrer leur engagement dehors, sans la tente et sans une goutte de pluie! Le soleil est même revenu pour le vin d’honneur.

IMG_2265[1]

Crédit photo: Tarik Bouami – dataphotos.ch

Leur cérémonie a été à leur image: simple, belle, pleine d’émotions et avec des étoiles plein les yeux pour eux, pour les convives et même pour moi. Ils ont fait leurs entrées (avec une jolie surprise pour Paolo, sa belle avait changé de robe entre la séance photos et la cérémonie) sur Bruno Mars et le canon de Pachelbel. J’ai dit quelques mots et nous sommes passés au rituel: l’arbre à vœux. Avant la cérémonie, les invités ont noté quelques mots sur des rubans qu’ils sont venus accrocher aux branches de l’arbre qu’ils avaient choisi. Un jeune olivier qui a maintenant pris sa place dans leur chez eux.

IMG_2096

Crédit photo: image personnelle

Amanda et Paolo ayant choisi de ne pas avoir d’intervenants, nous sommes ensuite passés au moment qui leur tenait le plus à cœur, celui de l’échange de leur vœux… J’avais décidé de ne pas les relire avant, du coup, j’ai eu la surprise avec eux… Ce fut tout simplement magnifique… Quand les mots viennent du cœur, ils permettent de dire tant de belles choses…  D’autant plus qu’ils ont choisi la chanson « The Rose »  de Bianca Ryan pour conclure cet échange… Magnifique et émouvant.

Ils ont ensuite échangé leurs alliances qui attendaient patiemment leur tour sur leur arbre à vœux… Joli clin d’œil, n’est-ce pas? Puis, le bisou… Et ensuite, Paolo était si pressé de sortir qu’il a failli oublier que j’avais encore deux-trois mots à dire… Cela a fait rire tout le monde, j’ai conclu et ils sont sortis sous un nuage de bulles de savon.

 

J’ai vécu une première cérémonie tout simplement fantastique… C’était génial… La préparation avec mes petites mariés, le jour J, la cérémonie, les émotions qu’elle procure aux gens, ce que j’ai ressenti… Quel privilège et quel honneur d’avoir été votre maître de cérémonie… Je vous souhaite encore beaucoup de bonheur…

 

Et moi, j’adore mon nouveau travail… Je dirais même, je kiffe mon job!!! J’ai hâte de recommencer, encore et encore…

 

La cérémonie laïque, c’est quoi?

Il y a de cela quelques semaines, le JT de France 2 a fait un très chouette reportage sur ce qu’est une cérémonie laïque. Alors, je souhaite vous faire partager ces quelques minutes… Voilà de quoi éclairer vos lanternes, même si bien sûr, seule une rencontre avec un officiant professionnel vous apportera toutes les réponses que vous désirez avoir…

 

Bon film!

 

http://www.francetvinfo.fr/economie/menages/mariage-les-ceremonies-laiques-en-plein-boom_1447783.html

 

L’arbre à vœux

Ma première cérémonie d’engagement approche. Et je vais avoir la chance de réaliser un rituel très chouette, celui de l’arbre à vœux. Comme beaucoup de rituels possibles lors d’une cérémonie d’engagement, il peut se décliner de plusieurs manières, mais laissez-moi déjà vous présenter la version que nous allons faire avec mon adorable petit couple.

 

Avant la cérémonie, les invités auront à disposition sur une table tout un tas de jolis rubans de couleurs différentes et de longueurs diverses. Ils auront aussi de beaux stylos à portée de main. Les fiancés souhaitent qu’ils inscrivent sur un ruban un mot pour eux. Cela pourra être un mot qui définit leur amour, une attention pour chacun d’eux, un clin d’oeil pour leur avenir, un vœu de bonheur.

Puis chacun gagnera sa place et la cérémonie débutera. Lorsque le moment du rituel sera arrivé, sur une jolie musique de fond, les invités viendront un à un attacher leur ruban aux branches de l’arbre que mes amoureux auront préalablement choisi. Je suis certaine qu’ils profiteront de cet instant pour glisser un petit mot à l’oreille du couple. Une fois tous les rubans attachés, mon marié dira quelques mots pour les remercier et ce joli arbre maintenant tout coloré ira prendre sa place dans leur jardin. Ils ont décidé de laisser les rubans sur l’arbre aussi longtemps qu’ils tiendront le coup. Ainsi, pendant de longues semaines, ils verront les petites attentions de tous leurs invités danser dans le soleil couchant. 

Comme je vous l’ai dit, ce rituel peut se décliner de diverses façons. Il est possible de remplacer les rubans par de jolis papiers colorés sur lesquels soit les invités écrivent quelques mots soit des textes (poésies, extraits, lettres) sont déjà imprimés et les gens choisissent ce qui leur plaît. Les papiers peuvent être des étiquettes, des origamis, glissés dans des enveloppes ou noués tels quels aux branches de l’arbre. 

Il est aussi possible, une fois la cérémonie terminée, de décrocher chacun des voeux de l’arbre, de les mettre dans une boîte et le couple choisit de les lire régulièrement. 

Ce moment collectif est toujours très agréable à partager avec ses invités. Il faut tout de même se rappeler que ça peut être assez long. Alors, si vous avez beaucoup de monde, pensez à prévoir un moment en fin de cérémonie pour que tout le monde puisse venir vous offrir son voeux sans pour autant que cela rallonge indéfiniment votre célébration. 

Bien entendu, comme tout rituel de cérémonie laïque, vous êtes libres d’en faire ce qu’il vous plaît… Alors laissez votre imagination faire son travail. Votre officiant sera là pour vous aider à lui donner forme. 

Des questions de fond

Se lancer dans les cérémonies laïques, c’est top! Mais bien sûr, on se heurte parfois à des réactions, comment dire, surprenantes…

Alors bon, c’est un métier peu connu, du coup, les gens se demandent déjà ce que c’est que cette lubie. Je ne peux pas leur jeter la pierre, j’ai dû moi aussi apprendre à connaître ce métier, avant de pouvoir dire que j’allais en faire mon travail. Du coup, mêmes aux personnes très proches, il m’a fallu expliquer en long et en large ce que je vais dorénavant faire de ma vie… Et je reste persuadée qu’ils ne sont pas tous entièrement convaincus.

A moi donc d’exceller dans mes cérémonies et de leur montrer qu’être officiante de cérémonie, c’est un vrai métier et surtout un métier génial!!!

Et puis, il y a les heurts liés au fait que c’est laïc… D’autant plus paradoxal en ce qui me concerne, que j’ai fait un mariage religieux et que si je devais recommencer, je ferais le même. Parce qu’à moi, ça me parle, parce que c’est important pour moi, mon mari et ma famille. Et je me battrais à nouveau tout pareil pour faire un mariage œcuménique. J’ai la chance d’être genevoise, ville protestante à la base où habitent de plus en plus de catholiques. Alors, notre pasteur savait très bien comment on s’y prenait pour faire un mariage œcuménique. Notre prêtre ne l’avait jamais fait, sa hiérarchie non plus. Alors au début, ça a été un peu compliqué. Mais une fois les explications données, nous avons pu créer avec eux-deux une magnifique cérémonie. Nous y avons trouvé nos valeurs, eux aussi, nos familles également. Mais tout le monde n’est pas dans ma situation. Pour certains, le mariage à l’église n’est pas possible (remariage, couple gay, couple mixte), ou tout simplement non voulu. A chacun sa liberté…

Alors, parce que ça me plaît, parce que ça me parle, parce que je comprends qu’on puisse avoir envie d’une cérémonie pour un grand moment de sa vie et qu’on ne souhaite pas s’en passer, je suis devenue officiante de cérémonies laïques.

Cela ne me confère pas la place du prêtre ou du pasteur. Loin de moi cette idée!!! Et il est essentiel que toutes les personnes qui souhaitent un mariage religieux puissent le faire… Quitte à chercher l’homme d’Eglise qui leur conviendra.

Je vous parle de ça car oui, les mots « mariage » et « baptême » sont des mots d’Eglise. Et ils doivent garder cette image sacrée. Je vais faire des « cérémonies d’engagement », des « parrainages »… Je joue sur les mots, je suis entièrement d’accord, mais il est à mes yeux important que ces termes gardent leur sens, leur symbole. Je ne veux en aucun cas me substituer aux hommes d’Eglise. J’offre simplement à toutes les personnes qui souhaitent faire une célébration laïque, un accompagnement pour la création de leur cérémonie et ma présence le jour J pour être celle qui officiera.

Je sais bien que je vais parler de mariage laïc. Parce que dans une discussion, ce sera plus simple de l’expliquer comme ça. Et je ne veux pas que toutes les personnes dans mon entourage pour qui le mariage est un sacrement pensent que je confonds et que je marie des gens… Non, je ne confonds pas, c’est une facilité de langage… Non, je ne marie pas les couples, je leur donne les moyens pour réaliser une cérémonie d’engagement l’un envers l’autre… Et je serai leur maître de cérémonie, pour qu’il y ait un fil conducteur, mais ce sont eux qui échangeront leurs vœux, feront les rituels, montreront leur amour réciproque à travers la cérémonie…

 

mariés 03.jpg

(Crédit photo : creative commons)