Archives de tags | Femmes femmes femmes

Une cérémonie d’engagement juste pour se dire « je t’aime »

pancarte-i-love-him-photobooth-1

Au jour d’aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir dans mon entourage pleins d’amis géniaux. Et bien sûr, parmi ces amis, une bonne partie d’entre eux sont en couple, certains ont même des enfants. Mais certains de mes amis ne sont pas mariés. Bien entendu, chaque couple a son histoire, ses valeurs et donc ses raisons pour ne pas se marier. Et je respecte ces choix… Je pense sincèrement que pour se dire « oui », il faut non seulement en avoir envie, mais y croire surtout…

Et c’est là tout l’intérêt de la cérémonie d’engagement laïque… Elle peut être synonyme d’union, et c’est le cas la plupart du temps, mais elle peut aussi être un moment où le coupe choisi de célébrer son amour, les liens qui les unissent sans pour autant se dire « oui »…

img_5226

Je sais, dit comme ça, ça peut paraître étrange. Dans la plupart des cas, les amoureux font une cérémonie laïque pour leur mariage. Ils s’engagent l’un envers l’autre, s’unissent et se passent la bague au doigt. Mais pourquoi ne pas imaginer de créer une cérémonie rien que pour se dire « je t’aime ». Sans engagement, sans consentements, sans alliances, juste la beauté des sentiments partagés entre deux êtres qui s’aiment et ont envie de le partager avec leurs proches…
Je vous laisse réfléchir à cette alternative… Je peux cependant déjà vous dire que je me réjouis de pouvoir officier dans le cadre d’une cérémonie laïque « d’amour »… Et si c’était la vôtre?

valentine-1142970

Publicités

Fiona et Lyse se sont dit « oui »

img_3595

Crédit photo: photos personnelles

Nous avons eu un bel été indien… Et pourtant, il pleuvait ce samedi 1er octobre. Mais ce n’est pas grave… Les mariées étaient superbes, leurs convives au taquet (et il le fallait, j’avais du travail pour eux), le lieu convivial et chaleureux! Une très belle cérémonie, de celle qu’on a hâte de vivre et qui passe beaucoup trop rapidement.

Mes deux belles mariées sont arrivées, chacune dans une robe époustouflantes, au bras de leur papa. Une entrée au son des violons, avec le murmure de la pluie en toile de fond et des invités ravis!

img_3583

Crédit photo: photo personnelle

Après avoir dit quelques mots sur le début de leur histoire, j’ai laissé la place à la maman de Fiona… Quoi de mieux que les mots d’une mère pour parler de l’histoire d’amour de sa fille… Puis j’ai repris la parole avec un certain stress…. Mes petites mariées adorent Céline Dion et je leur avais préparé une petite surprise: j’ai fait chanté tous leurs invités sur leur chanson favorite de Céline… J’avais peur que cela ne fonctionne pas, les convives ont appris qu’il faudrait donner de la voix en prenant place, l’idée ayant germé dans ma tête seulement deux semaines avant la cérémonie… Mais vous savez quoi? Ça a super bien fonctionné!!! Tout le monde à chanté… Et moi, j’ai mis des étoiles dans les yeux de Lyse et de Fiona…
La suite de la cérémonie a été ponctuée de rires, d’un échange de vœux émouvant et terriblement sincère, de deux jolis rituels, d’un « oui » totalement improvisé et de deux alliances arrivées dans les mains de deux adorables petits gars de 2 ans! Puis mes belles dames sont sorties au son de Pharrell Williams et avec un rayon de soleil!

Quel merveilleux moment! Merci les filles de m’avoir permis de vous accompagner pour créer avec vous cette cérémonie! Je me suis régalée!

Tous mes vœux de bonheur!

img_3608

Parce qu’un jour, j’ai décidé de changer de vie…

_REP5249

(Crédit photo: Olivier Villard – photopart.ch)

J’ai passé mon bac haut la main, je suis allée sur le bancs de l’uni pour étudier la psychologie… Je rêvais d’allier le travail avec les enfants avec celui que l’on peut faire avec les animaux. Je voulais être delphinothérapeute…

Mais les enfants si jeunes avec tous ces soucis, c’était trop dur… Pourtant, j’ai continué, en m’orientant vers les entreprises. En parallèle, je faisais des remplacements dans l’enseignement. Parce qu’à Genève, les étudiants ont cette opportunité. C’était chouette.

Puis il a fallu que je gagne un peu plus ma vie… J’ai donc fait un remplacement de longue durée, et là, le déclic! C’est enseigner mon truc! Alors j’ai terminé mes études, obtenu mon master et… J’ai enchaîné les remplacements de longue durée… Chaque année, je rêvais d’avoir ma classe… Mais les aléas de l’administration et mon cursus hors enseignement ne me permettaient pas d’accéder au Graal… Avoir ma classe…

Puis une inspectrice a cru en moi. Elle a trouvé que je faisais du très bon travail et qu’il était bête de laisser passer ma chance. Alors elle m’a recommandé auprès d’une école privée qui m’a donné ma chance. Et pendant 5 merveilleuses années, j’ai été maîtresse d’école! Un bonheur, le plaisir de se lever le matin rien que pour aller voir ma vingtaine de têtes blondes. Je me suis régalée et je crois que mes élèves ont aimé que je sois leur institutrice.

Puis j’ai eu des enfants… Et comme une vague gigantesque, ça a changé ma vie… Après le premier, j’ai repris ma classe. C’était toujours aussi bien, mais enseigner, c’est beaucoup de travail en-dehors des heures passées avec les enfants… Et du coup, j’ai finalement décidé de m’occuper de mon grand. Un choix de raison, mais pas facile à assumer tous les jours.

Puis sa petite sœur est arrivée. Elle a 16 mois maintenant et depuis une bonne année, j’ai envie de refaire un truc rien que pour moi. J’ai essayé de trouver un classe à temps partiel, mais c’est compliqué… Je me suis réinscrite aux remplacements, mais la logistique avec deux enfants en bas âge fait que je n’ai pas assez de disponibilités pour que ça vaille vraiment la peine.

 

Alors j’ai réfléchi… Alors j’ai décidé de trouver une nouvelle voie, un nouveau chemin professionnel… Et puis, petit à petit, au fur et à mesure que mes connaissances sur le sujet grandissaient, ça s’est imposé à moi… Je vais officier pour les cérémonies laïques… je veux offrir aux couples ou aux familles la chance de réaliser la cérémonie dont ils rêvent… Je veux les accompagner dans cette démarche, les aider à créer leur moment. Et puis, cerise sur le gâteau, je pourrai même être le maître de cérémonie le jour J…

Alors j’ai cherché une formation… Et j’ai dit, let’s go!!!

 

En route maintenant… Vers de nouvelles aventures… Vers de nouvelles rencontres… Qui sait, avec vous peut-être…